Cordillère Huayhuash

Cordillère Huayhuash

Partir au Pérou en Cordillère Huayhuash

La Cordillère Huayhuash se trouve dans le prolongement de la Cordillère Blanche, vers le sud. On y accède en passant par la petite ville de Chiquián, située à 2 heures de route de Huaraz. Tout en étant de taille bien plus modeste que la Blanche (elle ne s’étale, en effet, que sur une trentaine de km), cette chaîne est l’une des plus spectaculaires des Andes. Ses sommets sont particulièrement majestueux et élancés. Elle possède 21 montagnes dépassant les 5 400 m et 6 supérieures à 6 000 m, dont le Yerupajá (6 635 m), deuxième sommet le plus haut du Pérou.

En langue quechua, le mot waywash se réfère à une belette (Mustela frenata), caractérisée par son agilité et sa forme allongée. D’après ses habitants, cette Cordillère aurait été ainsi nommée en raison de son orographie sinueuse et étirée, à l’instar du corps de ce rongeur.

Grâce à ses paysages exceptionnels et ses écosystèmes variés, cette Cordillère –longtemps restée à l’écart du tourisme– s’est convertie en une route touristique de haute valeur, surtout au cours des 15 dernières années. Tout comme la Cordillère Blanche, elle possède une faune et une flore très diversifiée. Parmi les 59 espèces d’oiseaux recensées, se trouvent condors, ibis, oies andines, canards et autres colibris. Certains lacs abondent en truites.

Autre ressource naturelle : les minéraux, très abondants dans la région. On y trouve en particulier du zinc ainsi que du cuivre, lequel donne une couleur rouge à certaines montagnes. L’exploitation minière y est toutefois fortement controversée, en raison de la pollution qu’elle  engendre.

Le massif a été érigé en Réserve Nationale, un statut bien moins strict que celui de Parc. En effet, les communautés paysannes restent propriétaires du territoire, généralement jusqu’au pied du glacier. De ce fait, elles gèrent les terres à leur guise, et en profitent pour percevoir un droit de passage sur les touristes, ce qui leur procure des ressources financières non négligeables.

Sur les circuits de trek, on rencontre de nombreux bergers d’altitude. L’agriculture y est limitée en raison de l’altitude et de la topographie accidentée du massif. Dans les zones plus basses, en revanche, se trouvent des villages très typiques, souvent restés à l’écart du tourisme.

Situez la Cordillère Huayhuash

Contactez-nous

Aventures Andines SRL
Pasaje Chorrillos 142 – Huaraz – Pérou

Téléphone
Suisse: +41 79 548 10 39
Pérou: +51 99 714 19 74
Marcoperu1